Devenir propriétaire ou rester locataire ?

On constate actuellement une évolution de paradigme générationnel qui lie ou plutôt sépare les générations (" les plus de 70 ans " vs " les moins de 30 ans ") vis-à-vis de la résidence principale. En effet, les générations précédentes ont cherché à transmettre une idée forte, un conseil à la génération qui les suit. Si les jeunes ont bien reçu cet héritage culturel, le contexte et les conditions actuelles ne font pas sonner comme une évidence le sujet de la résidence principale pour eux. Une forme d'inconfort de décision s'est installée, un tiraillement entre l'héritage et la réalité du monde dans lequel ils vivent qui engendre un questionnement légitime

Acheter sa résidence principale en fonction de ses besoins actuels

Les premiers critères répondent à une logique de court terme et visent à satisfaire votre mode de vie et vos exigences actuels. Si vous êtes célibataire et que vous sortez beaucoup, il est certain que vous allez privilégier une résidence principale située en plein centre-ville, proche de restaurants, et autres loisirs. Si, au contraire, vous êtes marié et avez des enfants, vous serez sensible à la taille du logement et à la proximité des crèches et écoles. Vous apprécierez également la proximité des transports en commun pour limiter le temps de vos déplacements, car vous êtes alors soumis davantage aux contraintes horaires. Si vous êtes âgé, la présence d’un ascenseur vous semblera impérative. Ces critères sont subjectifs et sont fonction de la situation de chacun.

Dans le cas contraire, si vous comptez souvent vous déplacer, changer de ville ou même voyage pendant quelques temps ou encore accepter une future mutation; vous n'aurez surement pas envie d'acheter votre résidence principale mais de rester en location.

https://www.ma-residence-principale.com

Une perspective de revente de votre résidence principale

Un autre critère très important a prendre en compte lorsque vous acheter votre résidence principale, c'est la revente de votre bien dans quelques années (5, 10, 15 ans... après l'achat). On parle alors d'un investissement à moyen-long terme. En effet, même si votre logement vous plaît énormément et que vous vous y sentez bien, si vous êtes obligé de vendre votre bien suite, par exemple, à une mutation professionnelle, vous le vendrez d’autant plus rapidement et avec une plus-value d’autant plus intéressante qu’il détiendra certaines caractéristiques. Voyons quelles sont les caractéristiques permettant de générer une plue value sur la revente de votre bien en tant que résidence principale :

  • Si vous êtes en immeuble, votre appartement se vendra plus facilement qu’il sera situé dans un immeuble de qualité avec des parties communes en bon état.
  • Si votre bien est situé près de toutes les commodités (commerces et écoles notamment), qu’il dispose de transport à proximité (métro, gare, bus) alors il n’en sera que davantage valorisé.
  • Un logement ancien offrira parfois moins de commodités qu’un bien neuf (ou faisant partie d'un programme immobilier neuf ou récent), et ne disposera pas toujours d’ascenseur, de cave ou de parking.
  • Le parking (allant de la place de parking au box fermé) permet de faire une énorme plus value en fonction de certains quartiers : Le parking peut aussi être vendu séparément.
  • Un bien dont des travaux d'aménagement du territoire sont prévus ou en cours.

Découvrez un large choix de programmes immobiliers pour investir en tant que résidence principale sur https://www.ma-residence-principale.com/

Investir dans l'immobilier grâce à des placements "sac à dos"

Malgré une tendance haussière depuis presque un an maintenant, les conditions offertes aux emprunteurs sont encore exceptionnellement favorables avec des taux qui restent sous la barre des 2% sur 25 ans. Au lieu de se jeter tête baissée dans l'achat de votre résidence principale, vous pouvez profiter de l'effet de levier du crédit autrement en restant locataire. Pourquoi ?

Parce que rester locataire permet d'économiser facilement 200 à 300 euros de plus par rapport à un logement de surface équivalente que vous auriez acheté notamment dans les grandes villes. Avec cette somme en plus, c'est avant tout se laisser la possibilité de faire beaucoup de choses, comme les réinvestir en vue de se constituer un patrimoine et de le gérer avec une souplesse qu'on ne retrouve pas dans l'achat de sa résidence principale.